Avacado, Expresso et autres mots mal orthographiés qui nous font perdre la raison

Nous aimons les restaurants. Nous aimons les médias alimentaires. Et hé, nous comprenons tout à fait que certains mots sont difficiles à épeler. Mais ces mots souvent mal orthographiés nous dérangent toujours. Il y a toujours du temps pour vérifier l’orthographe!

Chipotle. Je déteste quand les gens mal orthographient et prononcent mal il chipol-te. Bien qu’apparemment l’orthographe chipoltle est également correct. Claire Saffitz, assistant rédacteur en chef

Je ne me soucie vraiment pas de l’avocat, mais je m’en fous encore moins “avacado.” Joanna Sciarrino, assistant rédacteur

Pomme de terre, tomate, dessert. De plus, toute utilisation d’une apostrophe au pluriel, comme dans “2 oeufs.”-Chris Penberthy, directeur de recherche

Expresso est un mauvais. Et ce n’est pas une faute d’orthographe, mais cela me met dans la gorge quand les gens se prononcent Bruschetta avec un soft sh, pas difficile sk… Oh, chérie… je vérifie Merriam-Webster 11ème édition pour le moment, et cela donne \ bru-she-te \ comme première prononciation (l’italien \ bru-ske-te \ est deuxième). –Faye Chiu, rédacteur en chef adjoint

Je recule à chaque fois que je vois “artisinal” au lieu de “artisanal”. Si vous écrivez sur la nourriture, ou si vous écrivez en général, vous devriez savoir la différence entre “palette” et “palais”. En outre, Gordon Ramsay, pas Ramsey. Rachael Ray, pas Rachel Ray. –Carey Polis, éditeur web senior

Votre boeuf ne traîne pas dans un grand espace clos avec un avion: Il s’agit d’un «steak en suspension» et non d’un «hangar».Rochelle Bilow, rédacteur web

“Glace” thé et café. C’est ICED! Dawn Perry, rédacteur en chef en alimentation

Et pour une défense semi-passionnée… Honnêtement, j’adore ça! J’ai de bons souvenirs d’enfance de manger au restaurant avec mes parents et de “relire” les menus avec beaucoup de rires et d’éducation. Ces fautes d’orthographe sont probablement la moitié des raisons pour lesquelles je suis rédacteur en chef aujourd’hui. (L’autre moitié: l’incapacité de faire autre chose.) Donc, à tous les rédacteurs de menus: l’enfer avec la vérification orthographique! –Matt Gross, éditeur, BonAppetit.com

Loading...