Diplomatie de cuisine

(Crédit: Erik S. Peterson)

Lorsque Kim Jong-il est décédé plus tôt cette année, nous avons rassemblé des informations sur son extravagance décadente et ignoble en matière de nourriture, dont beaucoup provenaient de son ancien chef, un japonais, surnommé “Kenji Fujimoto”.

Récemment, le New York Times a rapporté que le même chef, après avoir vécu pendant des années dans la crainte qu’un agent nord-coréen l’assassine pour avoir divulgué des informations privées sur le dirigeant nord-coréen, avait été invité pour un agréable voyage de deux semaines dans le pays qu’il avait fui. Dans une interview, le chef Fujimoto a déclaré que Kim Jong-un, l’actuel dirigeant nord-coréen, souriait et lui disait: “ta trahison est maintenant oubliée”, tout en sirotant un Bordeaux indéterminé..

Fujimoto a déclaré que la situation alimentaire à Pyongyang semble s’être améliorée ces dernières années, mais il est difficile de savoir si l’apparence de l’abondance était réelle ou conçue à des fins de propagande. Vous pouvez en lire plus à ce sujet ici, mais une bonne chose à retenir pour les chefs cuisiniers en herbe est de s’assurer que votre patron n’est pas un dictateur secret et fou de pouvoir avant de s’inscrire pour ce poste de chef cuisinier..

[via NYT]

Loading...