Rose’s Fine Food est-il un restaurant? Voyons les faits: l’espace, situé dans une impasse décisive de l’est de Detroit, est un lieu de restauration répété depuis des décennies (les cousins ​​Lucy Carnaghi et Molly Mitchell l’ont loué, des tasses à café et tout le reste, en juillet dernier). Le menu, avec son bacon et ses crêpes et ses sandwichs au poisson frit, peut lire comme un camion.

Detroit-Rose's-fine-food-biscuits-0515
Jesse David Green

Biscuits Chunky fabriqués avec de la farine biologique moulue localement à Rose’s Fine Food, Detroit. Photo: Jesse David Green

Mais alors il y a ceux “Crybabys,Beignets de pommes de terre maison glacés à l’érable et au zeste d’orange un jour, framboises sauvages le lendemain – sans oublier cette assiette de crêpes à l’oignon vert avec une sauce aux herbes et au cornichon, et ce sac de farine biologique moulue localement utilisée pour fabriquer les biscuits volumineux.

Peu de convives prennent le manger local ethos aussi sérieusement que Rose; encore moins servir un sandwich au lapin sur du pain fait maison. C’est le charme de Rose. (Et charme le met à la légère; cela ressemble plus à une force d’attraction, qui vous donne immédiatement l’impression d’être un habitué.) Les cousins ​​travaillent à faire de leur restaurant un lieu qui soit, comme ils le disent, «ce qu’étaient les vrais dîners de la vieille école: pour tout le monde». ont réussi.

Rose's-fine-food-detroit-interior-0515
Jesse David Green

Rose’s Fine Food, Detroit. Photo: Jesse David Green

Mais maintenant, ce charme attire les habitants de la région métropolitaine de Détroit. Pour Carnaghi et Mitchell, cette popularité est une chose compliquée. Bienvenue à tous, bien sûr. Mais la gentrification, bien que la version artisanale qui existe dans toute la ville, est un terme que les femmes n’aiment pas. «De nombreux lieux sont en cours de réaménagement à Detroit et beaucoup de personnes sont laissées de côté – et laissées pour compte», a déclaré Mitchell..

Les femmes ont donc commencé à offrir un rabais de 10% aux East Siders. Mais personne ne vient chez Rose pour la réduction. Ils viennent pour ces crybabys. Rose’s Fine Food est-il un restaurant? C’est l’idéal.